Mulhouse | « On vole un acquis social aux Alsaciens et Mosellans »

Source : Mulhouse | « On vole un acquis social aux Alsaciens et Mosellans »
Régime local « On vole un acquis social aux Alsaciens et Mosellans »
La pérennité du Régime local d’assurance maladie d’Alsace et de Moselle est en danger, selon les représentants syndicaux et administrateurs du système qui appellent à manifester, samedi matin, à Strasbourg, Mulhouse et Metz.
Aujourd’hui 05:00 par Édouard Cousin , actualisé Hier à 23:06 Vu 21443 fois
« Le statu quo proposé par les parlementaires » sur le Régime local de l’assurance maladie est vu comme « un retour en arrière ».Photo L’Alsace/
« Le statu quo proposé par les parlementaires » sur le Régime local de l’assurance maladie est vu comme « un retour en arrière ».Photo L’Alsace/

Tags
Mulhouse
Alsace
Sécurité sociale
A la Une

Les plus

Abonnezvous

Le Journal Officiel a publié, samedi, le décret relatif au Régime local d’assurance maladie d’Alsace et de Moselle. « Les parlementaires ont proposé un statu quo » , remarque Liliane Carrere, secrétaire régionale de la CFE-CGC et administratrice de la structure, avant de s’emporter : « Mais soyons clairs, ce statu quo signifie que l’on va revenir en arrière. »

Et Antoine Fabian, lui aussi administrateur, et membre de la CFTC, d’ajouter avec plus de véhémence. « Il faut appeler un chat un chat : ce qui se passe est un scandale ! On est en train de voler un acquis social aux Alsaciens et aux Mosellans. […] Ces derniers vont tomber de haut quand ils vont comprendre ce qui se met en place. »
« L’appel de la dernière chance »

D’une même voix, les deux syndicalistes et membres du conseil d’administration du Régime local ont appelé à la mobilisation, hier matin à Mulhouse, aux côtés de représentants de la CGT, de la CFDT et de l’Unsa. Ils invitent les Alsaciens et les Mosellans à se mobiliser, samedi matin, à Strasbourg, Mulhouse et Metz. « C’est l’appel de la dernière chance. »

Tous reconnaissent que le dossier est techniquement compliqué à maîtriser pour le grand public. « C’est pour cela que les gens ne mesurent pas les conséquences sociales de ce qui se passe actuellement », regrette Éliane Lodwitz, de la CGT.
Contre « le lobby des banques et assurances privées »

Selon les syndicalistes, ceux qui vont « trinquer » , ce sont les conjoints, les femmes seules avec des enfants, les aînés, les invalides, les « précaires ». « Pour nous, la solidarité intergénérationnelle est primordiale. Ce que nous constatons, c’est que le lobby des banques et des assurances privées s’est mis en marche » , considère Alain Kauffmann, de la CFTC.

« Il aurait fallu généraliser notre système – qui fonctionne et qui est bénéficiaire, rappelons-le – à toute la France » , estime Antoine Dugo, de la CFDT, reprenant une idée largement partagée. Dénonçant quant à elle « l’État jacobin et les postures de certains élus qui préparent des arguments électoraux pour les prochai-nes échéances » , Liliane Carrere com-plète, inquiète : « Je crains que cela ne soit qu’un début… Je sens de certains cherchent à faire exploser le système et à toucher au droit local. »

PARTICIPER Manifestation intersyndicale de défense du Régime local d’assurance maladie, ce samedi 21 mai. Départ du cortège à 10 h de la place Kléber à Strasbourg, de la place de la Bourse à Mulhouse et de la place de la préfecture à Metz.

Sur le même sujet

Un décret qui « privilégie le marché »
Aujourd’hui 05:00 par , actualisé Hier à 23:06 0 commentaire vu 49 fois

« Le gouvernement et ses soutiens – parlementaires socialistes et Les Républicains – viennent de publier un décret qui organise la mort plus ou moins …
Voir aussi
« On vole un acquis social aux Alsaciens et Mosellans »

Vos commentaires

Vous souhaitez poster un commentaire, cliquez ici.
Gigilacigogne 18.05.2016 | 18h54
avatar de l’utilisateur
@asuivre

Le but est justement de nous embrouiller.

Vous avez raison, ce serait vachement bien, qu’un ou une journaliste nous fasse un exposé de toutes les possibilités d’assurance maladie en France et surtout en Alsace ou le régime local + ou – se rajoute.

Un défi intéressant pour tous. Merci

signaler un abus

asuivre 18.05.2016 | 18h19
avatar de l’utilisateur
Je n’ai rien compris!!!

A quand un article complet décrivant le régime spécial que tout le monde puisse comprendre son fonctionnement?

signaler un abus

JIMILI 18.05.2016 | 18h11
avatar de l’utilisateur
Normalement

en tant que région libérée, on a le choix!

signaler un abus

gallileo61167 18.05.2016 | 17h27
avatar de l’utilisateur
MDR

Faites comme de plus en plus de gens : fuyez ce pays où les soi-disants « dirigeants » rackettent ceux qui travaillent ou ont travaillé toute leurs vies !!!!

Avec les milliards qui rentrent dans les caisses de l’état (TVA, taxess, impôts et autres, ….) vous n’allez pas me dire qu’il n y a pas d’argent.

Il y en a, mais distribué à droite et à gauche…..

signaler un abus

Wirsher 18.05.2016 | 16h05
avatar de l’utilisateur
@Corvus.anonymus

On nous vole une chose légitime :Le droit de décider nous même, de ce qui ne concerne que nous !On nous vole notre autonomie quoi, comme pour la méga-région.

signaler un abus

Wirsher 18.05.2016 | 16h04
avatar de l’utilisateur
@Corvus.anonymus

Le régime général étant à 15% – 15%. Adapter notre régime local pour éviter qu’il soit à 25% – 5%, le rapprocherait du régime général 😉

signaler un abus

Wirsher 18.05.2016 | 16h01
avatar de l’utilisateur
18.05.2016 | 10h18

Ne pas confondre empots et cotisations sociales …

signaler un abus

Marcellus-Marcellus 18.05.2016 | 15h29
avatar de l’utilisateur
amusant

j’observe…

ayant fini ma carrière en Alsace sans bénéficier du régime local, je m’amuse à voir ceux qui croient encore que ce sont les gens au pouvoir ( dénommés aussi socialistes, dit-on) les fautifs.

attendons donc l’alternance et vous verrez comment l’affaire va être vite réglée: il suffit pour s’en convaincre de regarder les programmes des postulants à la primaire du part LR…

signaler un abus

patpatson 18.05.2016 | 15h18
avatar de l’utilisateur

Pas que les députés PS qui aquiescent les républiqains aussi !

signaler un abus

Corvus.anonymus 18.05.2016 | 14h46
avatar de l’utilisateur
On ne vole rien du tout aux Alsaciens !

Il faut arrêter de raconter des sottises !

Juridiquement, le conseil constitutionnel a jugté que toute modification du droit local ne peut consister qu’en son abrogation ou son rapprochement du régime intérieur.Le régime intérieur c’est la complémentaire privée généralisée.De deux choses l’une, soit on veut préserver le régime local et on laisse le statu quo, soit on tente de le modifier et on le fera exploser au seul profit des mutuelles privées.La position des syndicalistes qui ne voient pas plus loin que le manche de leur pancarte est donc parfaitement irresponsable et – peut-être une fois n’est pas coutume – les politiques qui prônent le statu quo ont parfaitement raison.

signaler un abus

JPJP 68000 18.05.2016 | 14h18
avatar de l’utilisateur
louveteau 11h57 dit « …En 2017 tout sera dtricoté… »…

il croit sans doute encore…. au Père Noël !

« les nouveaux » en 2017 LR/PS viendront pour « profiter » pas pour travailler voyons ! ….vous n’y pensez pas ? !

signaler un abus

jenmaist68 18.05.2016 | 13h16
avatar de l’utilisateur
18.05.2016 | 10h59

Les frontaliers étant à Lamal peuvent faire le choix de rester lors de la retraite.

signaler un abus

loveteur 18.05.2016 | 11h57
avatar de l’utilisateur
Sauvons nos spécificités !

C’est un premier volet du droit local qu’ils essaient de nous enlever. Bye bye les élus PS, vos jours sont comptés. En 2017 tout sera détricoté, mais uniquement avec des élus courageux, ce qui manque cruellement.

signaler un abus

Cracboumhuuu 18.05.2016 | 10h59
avatar de l’utilisateur

Mézenfin, c’était inscrit de facto dans la mise en place d’un régime privé et libéralisé d’assurance maladie obligatoire (la fameuse complémentaire santé).

Obligatoire signifie un gisement à pognon. Nous n’en sommes pas encore aux fonds de pensions à l’américaine, mais ça en prend le chemin avec les bancassurances et autres nouveaux arrivants.

Parmis tout ceux qui semblent aujourd’hui surpris que le régime alsacien soit attaqué parce que des intérêts privés ont les dents longues, combien, à l’époque, applaudissaient aux assurances dites « enfin libres » quand on a institué les complémentaires ?

signaler un abus

Gigilacigogne 18.05.2016 | 10h59
avatar de l’utilisateur
Discrémination

Les frontaliers retraités ne peuvent pas s’assurer en Suisse. Ils sont obligatoirement affiliés au Régime français.

Même en ayant travaillé en France et cotisés pendant des années,parcequ’ils ont terminés leur carrière en Suisse, ils ne sont pas admis au Régime Local. C’est de la discrémination.

Alors pour les frontaliers cela n’à aucune importance si les socialiste élimine le régime local.

signaler un abus

jenmaist68 18.05.2016 | 10h32
avatar de l’utilisateur

Pour les frontaliers rien de mieux que LAMAL; on pourra peut-être l’étendre à l’ensemble de l’Alsace-Moselle.

signaler un abus

Gigilacigogne 18.05.2016 | 10h18
avatar de l’utilisateur
Deux poids, deux mesures!

Les frontaliers, ne sont pas admis au rémime local. Ces gens là, les nantis, comme certains le disent, ont toujours payés leurs impôts en France. Alors pourquoi n’ont-il pas droit au régime local en tant que Français?

signaler un abus

Profasser Schisshislaputzer 18.05.2016 | 09h29
avatar de l’utilisateur
Les députés PS acquièscent

Cet « accord » plutôt défavorable au régime local a reçu le soutien des députés PS d’Alsace et de Moselle, notamment celui de Philippe Bies, qui n’y trouve rien à redire.

Bravo à ces élus remarquables à tous points de vue!

signaler un abus

LEcitewages 18.05.2016 | 09h27
avatar de l’utilisateur

Bravo les socialos!!!! ça fait longtemps que ça les chatouilles!!!! mais

bientôt……au revoir.

signaler un abus

JPSCHMITT 18.05.2016 | 08h54
avatar de l’utilisateur
pedagogie

si vous voulez sensibiliser le grand public soyez pédagogues au lieu de seulement crier « au loup ».

signaler un abus

rêveur 18.05.2016 | 08h21
avatar de l’utilisateur
Antoine Dugo a raison

« Il aurait fallu généraliser notre système – qui fonctionne et qui est bénéficiaire, rappelons-le – à toute la France »

Où sont nos élus ????

signaler un abus

dany.sutterlin 18.05.2016 | 08h03
avatar de l’utilisateur
regime local

Quand il y a quelques mois les frontaliers ont ete obligés de passer a la securité sociale certains ce sont acharner contre eux sur les forums et moi je savais qu’un jour cela allait arriver qu’ils perdraient leurs avantages sociaux avec la fusion des regions.Et ben je vous dit bien venu au club vous allez resentir la meme chose que nous le sentiment d’etre une vache a lait puisque forcement vous allez payer votre mutuelle plus chère.L’union fait la force dit on.bonne journée.

signaler un abus

JPJP 68000 18.05.2016 | 07h07
avatar de l’utilisateur
Régime ass maladie Alsace Moselle ? pffff !!!…

…Riechert ne voulait même pas du sigle ACALIE proposé par la commission ad’hoc. C’était faire un trop grand rappel de leur « régions naturelles » Alsace, Moselle, etc… dans l’imaginaire des gens. Dans la nouvelle région GRAND EST…. le « Régime ass maladie Alsace Moselle » ça fait vraiment tache dans ce grand ensemble artificiel, ce Régime particulier est donc appelé… à mourir étouffé par « la modernité connectée » aux autres régions de France !

s

Publicités

French

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s