67/68

Made in Alsace

Made in alsace Animations - click 001clic–>ici

Nouveau drapeau armorié

Drapeau Alsace-Lorrain

Drapeau
régionaliste alsacien

Ancienne
province de l’est de la France, limitée au nord par l’Allemagne, à
l’est par le Rhin, au sud par la Suisse et à l’ouest par la Lorraine.
Cap. Strasbourg. Son nom vient du celte Elsass, pays de l’Ell ou
habitants des bords de l’Ill.Histoire de l’Alsace : pays de
l’ancienne Sequanie celtique, elle fut conquise par les Francs de
Clovis et incorpée au royaume d’Austrasie. Au IXe siècle, le duché
d’Alsace fut réuni à la couronne de Lorraine et eut par la suite des
comtes (ou landegraves) particuliers. A partir de l’an 940, l’Alsace
appartint à l’Autriche. Elle fut réunie à la Couronne de France en 1648
par le traité de Westphalie, confirmé en 1678 par le traité de Nimègue
et en 1697 par le traité de Ryswyck.

Origine du drapeau alsacien
Rot un Wiss : Rouge et Blanc, tel est le nom du plus ancien drapeau
alsacien. Dès le XIe siècle, Gérard d’Alsace, premier duc de Lorraine
fait arborer une bannière rouge et blanche à ses troupes. En 1262, les
bourgeois battent les soldats de l’évêque Walther de Geroldseck à
Hausbergen et adoptent les couleurs de ce dernier pour fêter leur
affranchissement et leur statut de ville libre. Les bourgeois de la
ville prennent alors l’habitude de prêter serment devant un drapeau
rouge et blanc.

Les drapeaux rouges et blancs deviennent, en
1870, le symbole du Reichsland et d’une certaine résistance régionale à
l’occupation prussienne. L’Alsace culturelle, portée par la Revue
Alsacienne de Littérature le fait entrer dans la légende. Les frères
Albert et Adolphe Mathis écrivent « Uff denne Wappe han’mer geschwore,
de adle Fahne wiss un rot ». En 1911, le Elsässische Fahnenlied d’Emile
Woerth fait dire aux Alsaciens : « Laissez nous jurer sur notre drapeau,
mes frères des Vosges au Rhin : Jamais une main étrangère ne devra nous
séduire, Nous voulons rester fidèles à l’Alsace ! » Le Rot un Wiss
devient l’objet de débat au Landtag, où une commission parlementaire
l’imagine intégrant une croix de Lorraine pour représenter tout
l’Elsass-Lothringen. En 1916, Pierre Loti, auteur de Pécheurs
d’Islande, s’étonne dans L’Illustration de voir « ces drapeaux français
et ces drapeaux alsaciens blancs et rouges qui jaillissent spontanément
comme par magie des fenêtres ouvertes ».

En mai 1968, des
étudiants le font alors flotter sur la Cathédrale de Strasbourg. En
1976, le Rot un Wiss accueille le Président Valéry Giscard d’Estaing à
Sainte-Marie-aux-Mines, à l’occasion de l’inauguration du Tunnel. De
nos jours, nous pouvons le voir flotter sur des bâtiments officiels,
privés ou encore lors de diverses manifestations.

Nouveau
drapeau de l’Alsace : il est la réunion des armes héraldiques mises en
bannières, de la Haute et de la Basse-Alsace. La Haute-Alsace a pour
armes de gueules à la bande d’or accostée de six couronnes du même,
posées en orle, regardant la bande, et la Basse-Alsace porte de gueules
à la bande d’argent dentelée du même. Cette composition est récente,
l’ancien drapeau portait les deux armoiries en parti

Sources :
– Jacques Meurgey, Notice Historique sur les Blasons.
– Robert Louis (dessin du blason de l’Alsace).
– Grand Dictionnaire Encyclopédique Larousse.

Liens :
– SVAL – Société Vexillologique d’Alsace-Lorraine
– Le Drapeau Alsacien
– Vosegus
– Emblèmes alsaciens

Texte et dessins : Thierry Gilabert – Nov. 2001. WebAnalytics


 

 

Advertisements

French

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s