Une prime de chauffage de 4.623 Euros Net, ils sont 1.120 fonctionnaires à la toucher –

Le coup de chaleur des Employés du Sénat pour une prime de chauffage ( 4.623 Euros Net )

Alba Ventura vous l’annonçait mercredi matin sur RTL dans ses « Carnets » : le sénat est en ébullition et en plus j’en parlais déjà dans un précédant article.

Pas pour des questions politiques, mais pour une question de… chauffage.

Un millier de fonctionnaires va manifester jeudi devant le Palais du Luxembourg à Paris, une initiative rarissime. 

Ils veulent sauver leur prime de chauffage, qui s’élèverait à 4.623 euros net l’an dernier. 

Une prime dite de chauffage qui s’ajoute à des salaires très confortables.

Certains fonctionnaires gagnent même plus que les sénateurs. Pour un administrateur, en moyenne, c’est 6000 euros nets par mois, 5.000 euros pour un chauffeur,  4.000 euros pour un huissier, mais tout dépend de l’ancienneté.

Depuis 2011, le Sénat fait des efforts avec 4 millions d’économies. Mais rien côté fonctionnaires, d’où le conflit social qui se joue en ce moment. Un bras de fer entre la questure et le syndicat des fonctionnaires sur une prime hallucinante, archaïque, vieille depuis de plus d’un siècle, indexée sur le prix du pétrole et qui a donc doublé en 10 ans : 4.623 euros cette année, multipliée par deux si mari et femme travaillent au sénat. Ils sont 1.120 à la toucher.

L’heure de la sobriété aurait donc sonné. L’idée : réduire cette prime, mais pas trop, à hauteur 3.945 euros en 2013. Et de la supprimer pour tous les nouveaux fonctionnaires qui seront recrutés à partir de la semaine prochaine.

Mais même ça, le syndicat ne veut pas en entendre parler. Il y aura une manifestation jeudi après-midi devant le palais du Luxembourg. Chez les sénateurs, on ironise sur « ce prolétariat qui sera dans la rue ». Mais un prolétariat de fonctionnaires, payés trois fois plus que la moyenne nationale…

Alba Ventura | 05/12/2012 – 06h52 écouter « Les Carnets d’Alba » – INFO RTL : grève du personnel du Sénat, mécontent de voir leur prime de chauffage baisser Ils touchent 4.000 euros par an pour se chauffer à leur domicile. Une prime indexée sur les cours du pétrole. Le Sénat a décidé de la diminuer. Cela suscite des remous. Certains fonctionnaires gagnent même plus que les sénateurs. Pour un administrateur, en moyenne, c’est 6000 euros nets par mois, 5.000 euros pour un chauffeur,  4.000 euros pour un huissier, mais tout dépend de l’ancienneté.

Depuis 2011, le Sénat fait des efforts avec 4 millions d’économies. Mais rien côté fonctionnaires, d’où le conflit social qui se joue en ce moment. Un bras de fer entre la questure et le syndicat des fonctionnaires sur une prime hallucinante, archaïque, vieille depuis de plus d’un siècle, indexée sur le prix du pétrole et qui a donc doublé en 10 ans : 4.623 euros cette année, multipliée par deux si mari et femme travaillent au sénat. Ils sont 1.120 à la toucher.

L’heure de la sobriété aurait donc sonné. L’idée : réduire cette prime, mais pas trop, à hauteur 3.945 euros en 2013. Et de la supprimer pour tous les nouveaux fonctionnaires qui seront recrutés à partir de la semaine prochaine.

Mais même ça, le syndicat ne veut pas en entendre parler. Il y aura une manifestation jeudi après-midi devant le palais du Luxembourg. Chez les sénateurs, on ironise sur « ce prolétariat qui sera dans la rue ». Mais un prolétariat de fonctionnaires, payés trois fois plus que la moyenne nationale…

Source : rtl.fr

Publicités

French

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s