Cent jours de Hollande : Copé dénonce une « haine anti-sarkozyste » – Le Point

Le secrétaire général de l’UMP, probable candidat à la présidence du parti, estime que jusqu’ici le président n’a fait que « défaire ».

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, a estimé mardi que les 100 premiers jours de la présidence Hollande avaient été dominés par une « haine anti-sarkozyste » et un « conservatisme », dénonçant un « décalage incroyable » avec les exigences de la France. « Ce qui me frappe beaucoup, c’est que finalement ces 100 jours, ils ont été marqués essentiellement par une certaine forme de haine anti-sarkozyste… comment faire pour tout défaire… », a déclaré sur Europe 1 Jean-François Copé, très probable candidat à la présidence de l’UMP en novembre.

« Sur le plan de l’état d’esprit, c’est vraiment le conservatisme : on refuse toute réforme importante, on n’en annonce aucune, et on reporte celles qui sont nécessaires dans tous les domaines », a-t-il ajouté. Le secrétaire général de l’UMP a déploré l’absence d’une « stratégie économique : aucune mesure pour renforcer la compétitivité des entreprises, relocaliser les activités en France. C’est tout l’inverse : on augmente les impôts des gens et on alourdit les charges des entreprises. »

« Laxisme à tous les étages »

Sur le plan de la sécurité, « même inquiétude » de Jean-François Copé qui dénonce le « laxisme à tous les étages ». Le député de Seine-et-Marne a relevé que le président de la République devait se rendre mardi à la gendarmerie de Pierrefeu-du-Var (Var) endeuillée par le décès de deux des siens à la mi-juin. Mais « dans le même temps », la ministre de la Justice « Mme Taubira annonce clairement qu’elle ne construira pas de places de prison » et « qu’elle supprime les tribunaux correctionnels pour les mineurs délinquants multirécidivistes ».

Christiane Taubira avait indiqué fin juin qu’elle jugeait nécessaire la construction de 6 000 places de prison supplémentaires pour atteindre le seuil de 63 000, un chiffre en deçà de l’objectif de 80 000 places sous cinq ans voté par l’ancienne majorité. Enfin, sur le plan diplomatique, le maire de Meaux a déploré « l’inertie » de François Hollande face à « la tragédie syrienne ». « En 100 jours, il y a une marque de fabrique qui s’est installée, qui est celle d’un décalage incroyable avec les grandes exigences de la France de demain », a conclu Jean-François Copé.

Click here to find out more!

Fini la présidence normale maintenant il faut agir

Oui M. Sarkozy et M. Hollande deux styles de présidence radicalement opposés. M. Hollande est un homme qui n’aime pas le conflit et pour cette raison il cherche coûte que coûte le consensus au sein de sa majorité (au sens large) mais aussi auprès de l’opinion, des syndicats et autres lobbyistes. Le résultat est que rien de bouge ou si par malheur son gouvernement fait preuve d’un peu d’audace il fait marche arrière toute quitte à virer un membre de son gouvernement. J’espère sincèrement qu’au cours de sa présidence il apprendra qu’il faut du courage politique pour réformer et surtout sortir le pays de la faillite prochaine. Avoir du courage c’est aussi prendre le risque de se tromper et peut être de se faire haïr par une partie des Français mais la fonction présidentiel est au-dessus des courants d’opinion, des castes politiques, le devoir de M. Hollande envers la nation n’est pas de faire plaisir mais d’agir et vite !

ipkiss le 14/08/2012 à 10:18

Mauvais

Le skipper, le bateau est bon mais pas l’équipage. De plus l’esprit partisan qui anime cette nouvelle majorité ne présage guère du bon quand on vote pour un pseudo leader.

jamesmouss le 14/08/2012 à 10:14

Juste de l’anti-sarkozysme

Mais à ce que je sache, le yacht il appartient à son ami ce n’est pas le contribuable qu’il lui a payé ! Peut-être en faisait il trop mais au moins il a compris une chose ! Ce n’est pas en tapant sur les riches que l’on va s’en sortir ! Pour qu’il y ait des emplois nous avons besoin de personnes qui ont de l’argent et sans eux comment fait on pour investir ? Qui a fait fonctionner le secteur du bâtiment (qui représente 700 milliards de CA par an) depuis 3 ans ? Ce sont les personnes qui payait beaucoup d’impôts donc les plus riches ! C’est sûr c’est mieux de donner de l’argent à des personnes qui ne veulent pas travailler et qui touche RSA Allocations familiales, APL, rentrée scolaire bourse et on arrive à des familles qui touche plus de 3200 € par mois sans bosser ! Elle est où la justice !

Cheikhkhan le 14/08/2012 à 10:12

@valjean : Faux

Les premiers 100 jours ont été marqués par l’ouverture à des personnalités de gauche, la mise en route du RSA que la gauche n’a pas su réaliser malgré sa main sur le coeur, poing fermé, la défiscalisation des heures supplémentaires pour les travailleurs qui ne sont pas des privilégiés, le premier gouvernement comporte 15 ministres, la réforme de l’autonomie des universités est lancée, l’allègement des droits de succession, le service minimum dans les transports, la réforme des retraites garantissant le paiement des retraites sont mis sur rails. Ainsi que le plan Alzheimer.
L’allègement des droits de succession pour les plus modestes héritages est symbolique : hollande veut taxer des héritages qui ont déjà payé l’impôt pour être acquis, c’est du vol pur et simple.
Ne vous fatiguez pas : le réveil sera difficile, malgré les inaugurations de chrysanthèmes.
Et vous oubliez certainement que l’URSS -car c’est bien ce que dirige Poutine- était sur le point d’absorber la Géorgie à cause de la stupidité et le mensonge de bush lorsque Sarko a bloqué le processus. Cerise sur le gâteau, le premier chantier, abouti fin 2007, consiste à réduire les dépenses publiques. Pendant que la crise démarrait en 2007 et que la gauche rivalisait d’injures malodorantes par pure idéologie. C’est bien le drame de cette gauche, qui tolère le financement d’un ménage bis et les ortolans et pressure le contribuable modeste. 5 ans – 100 jours.

thierry031 le 14/08/2012 à 10:10

Anti-hollandisme de circonstance

Ayant voté Hollande, je serais franchement inquiet s’il recevait des félicitations de Copé, Fillon et consorts… C’est sûr qu’avec cette guerre de chefs en cours à l’UMP, c’est à qui critiquera le plus Hollande, sans même se demander qui a mis la France dans cet état après 10 ans de chiraco-sarkozysme.

dupognon le 14/08/2012 à 10:07

On a voté

Ben oui m’sieur Copé on avait la haine contre Sarko, tous les sondages le montraient ! Et les plus virulents étaient les électeurs de droite qui avait voté pour lui et qu’il avait trahi ils l’ont durement sanctionné et comme il n’y avait que Hollande ou Sarko on a choisi Hollande. Quant à vous ce n’est même pas la peine de vous présenter vous avez la même détestable image à nos yeux.

QUESNEVILLE le 14/08/2012 à 10:07

Haine anti-sarkozy

Pendant 5 ans la presse a été muselée par des lettres de cachet qui tombaient dès qu’une photo ou un propos déplaisaient à la Cour. Depuis 100 jours, comme nous l’avons connu en 1981, un vent de liberté d’expression est revenu. Certains sentiments de frustration ressortent. Si on prend en compte que le nombre de riches protégés par le ci-devant Sarkozy est moins important que le Tiers-Etat et la petite bourgeoisie, il semble logique que ces derniers parlent plus fort. Pas de chasse aux sorcières ? Et pourtant il reste combien de sous-marins qui, au coin du bois (drôle d’embuscade pour un navire) attendent de pouvoir torpiller toute décision en faveur du peuple. Et vous voudriez qu’un sentiment de rejet violent de l’ancien souverain et de sa garde prétorienne ne s’exprime pas ?
En mai dernier, même des électeurs de droite modérée et démocratique on rejeté le pouvoir d’alors pour préférer une gauche somme toute modérée, elle aussi, mais au moins démocratique.

odileRRRR le 14/08/2012 à 10:06

Aveuglement sarkozyste

Pauvre Copé, incapable de tourner la page alors que les errements et la politique de Sarkozy nous ont conduit dans un gouffre. Décidément, la droite est incapable de se réformer, au secours !

peterhof le 14/08/2012 à 09:55

La haine

De la haine probablement, de la peur plus sûrement ! C’est le signe d’un homme incapable d’assumer seul une autorité. Si l’on se réfère à ce veille adage : « la haine c’est la fille de la crainte » ou comme l’a écrit Alphonse Daudet : la haine c’est la colère des faibles. Alors pense-t-on vrai ?

Kikine le 14/08/2012 à 09:53

Résultats

Les Français ont voulu du « changement », ils l’ont. A tous les niveaux ! Sécurité, chômage, PIB, International, Impôts, etc. Plus que 56 mois, Courage ! Laissons passer l’orage.

Publicités

French

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s