(15) François Hollande…

  • François Hollande est en vacances à Brégançon, mais comme il en a un peu marre de la mer, il laisse Valérie avec ses coussins et son bouquin qui ne se vend pas … Alors il va se balader en France, à pied, pour faire encore plus normal … Au bout d’un moment, le soir tombé, il aperçoit une ferme, et il demande le logis …
    Le fermier lui dit : Pas de soucis mon p’tit gars, mais pour le logis, ici il faut travailler ! Ce soir tu vas dormir dans l’étable, et demain au boulot !!!
    Sur quoi François Hollande répond : Mais bien sûr ! Je suis un président normal, et je veux bien travailler pour vous pour avoir le gîte et le couvert !
    Le lendemain, aux aurores, le fermier va réveiller le président et lui dit :
    – Tu vois ce champ de 5 hectares ?
    – OUI
    – Tu vois ce tas de fumier de 2 tonnes ?
    – OUI
    – Bon, tu attrapes cette fourche et tu étales le fumier sur ce champ ! … Et une fois fini, tu reviens me voir pour un autre boulot ! Ca manque pas ici à la ferme !
    François Hollande se met à la tâche, et le fermier rentre chez lui … Il est en train de tremper ses tartines dans son bol pour le petit déjeuner et dit à sa femme :
    – Avec le boulot que je lui ai filé, il va en avoir pour au moins deux jours ! ! !
    Et voilà que François Hollande arrive …
    – Ca y est ! J’ai fini !
    Etonné, le fermier va vérifier le boulot du président. Et en effet, en moins de deux heures il a étale tout le fumier sur le champ … Et il n’y a pas une motte de fumier qui dépasse, tout est étalé comme tiré au cordeau …
    -C’est bien mon p’tit gars, dit le fermier …
    Et il décide de lui donner un nouveau travail … Il l’emmène dans une dépendance de la ferme ou il y a un énoooooooorme tas de pommes de terre d’au moins une tonne.
    Le fermier lui dit :
    – Tu vois ce tas de patates ?
    – OUI
    – Bon, eh ben tu vas le trier !
    – Comment ?
    – Tu vas me faire trois tas, un avec les petites, un avec les moyennes, et un avec les grosses !
    – Pas de soucis, je saurais faire !
    – On verra ça ! Et tu ne reviens pas avant d’avoir fini, sinon pas de soupe ni de logis !
    Le président se met devant le tas de pommes de terre, et le fermier s’en va pour traire les vaches, tailler les maïs, réparer ses tracteurs, semer les graines pour les les cultures …
    Le soir arrivé, tandis que le fermier dîne avec sa Germaine, pas de nouvelles du président … Il a du se fatiguer et s’endormir, se dit le fermier …
    Le lendemain, pas de nouvelles du président, et le surlendemain pareil …
    Le fermier se dit alors qu’il faut quand même aller le voir dans la dépendance et lui apporter un peu de quoi se nourrir, et il y va avec un panier rempli de spécialités corréziennes … Il s’approche du hangar et il entend des bruits bizarres. Des « EEUUHH EEUUHHH » ..
    « Il se branle ou quoi ? » se dit le fermier … Il ouvre la porte du hangar, et voit le président avec une pomme de terre dans chaque main. Mais le tas de pommes de terre n’a pas bougé. Il y a toujours le même tas, moins les deux pommes de terre entre les mains du président …
    Alors le fermier lui dit :
    – T’es pas un socialiste pour rien ! Pour étaler de la merde tu sais y faire, mais pour prendre une décision, y’a plus personne ! ! ! !
    22Je n’aime plus · ·

(15) François Hollande….

French

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s