Immigration : les familles des criminels hors de France !

mercredi 27 juin 2012

 par Michel SALANON

Publié par legaulois.info
Quelques jours après avoir appris l’exécution de deux femmes gendarmes, par un Français d’origine maghrébine, nous avons appris avec le même effroi, qu’un jeune lycéen Français a été battu et étranglé jusqu’à l’étouffement avec perte de connaissance, par un autre jeune lycéen récemment francisé, originaire de Tchétchénie.
Non…. nous ne rêvons pas !
Les faits : vendredi 22 juin, au collège de Cleunay (Académie de Rennes), Souleymane, jeune lycéen baraqué de 16 ans pour 1,80 m, élève de 3e, pratiquant des cours de boxe, croise le regard de Killian, enfant frêle de 15 ans, élève de 5e. Le regard de Killian ne lui plaît pas et une altercation s’ensuit, aux toilettes. Puis, dans la cour du collège, la bagarre éclate : Souleymane agresse Killian en le frappant à coups de poings, le met à terre et….l’étrangle ! Killian s’étouffe et perd connaissance. Dans un état de coma avéré, il est transporté à l’hôpital, où il décédera dans la nuit de vendredi à samedi.
Non, il ne s’agit pas d’une série télévisée malsaine, dont les chaînes nous régalent, mais bien d’une scène qui s’est déroulée dans une cour d’École de notre République : depuis quelques années, on insulte, on frappe, on menace, on échange des doses de drogue, on tue des professeurs à coups de couteau, et certains élèves n’hésitent pas à s’entretuer par différents moyens.
Jules FERRY, reviens… ils sont devenus fous !
Au cas où cela vous aurait échappé :
Ø  un élève d’origine tchétchène est un lycéen comme les autres et ne mérite pas qu’on l’encadre psychologiquement (la Tchétchénie est un pays calme…),
Ø  les professeurs du collège de Cleunay n’ont jamais pensé que ce jeune tchétchène baraqué était capable de faire ça (ils nous la sortent souvent cette phrase…),
Ø  la directrice d’établissement, tout de suite après que Killian ait été emmené à l’hôpital, alors qu’il n’était pas encore décédé, aurait osé qualifier l’agression de petit incident, et a interdit aux professeurs de faire toute déclaration aux médias,
Ø  J-Yves BESSOL, Inspecteur d’Académie d’Ille-et-Vilaine, avant le décès de Killian, aurait qualifié cet affrontement tragique de bagarre opposant deux élèves ordinaires,
Ø  de nombreux journalistes, aussi bien de la Presse écrite que de l’information télévisuelle, ont osé qualifier Souleymane de camarade de classe, en oubliant de préciser son nom de famille (ils oublient souvent certains noms…),
Ø  ce Souleymane est membre d’une famille originaire de Tchétchénie, accueillie récemment en France, tous considérés comme des réfugiés politiques.
Rassurez-vous : Vincent PEILLON, Ministre de l’Education, venu le samedi, a exprimé la solidarité du gouvernement….sans préciser si les parents de Souleymane allaient être rapatriés en Tchétchénie !
Dès lundi une cellule psychologique a été mise en place…nous voilà rassurés.
Au risque de bousculer les convictions humanistes de certain(e)s d’entre vous, je pense ceci :
Ø  les immigrés, ou enfants d’immigrés, condamnés pour crime par les tribunaux français, devraient être emprisonnés à vie,
Ø  toute leur famille, à plus forte raison lorsqu’il s’agit de réfugiés politiques, devrait être expulsée de France, avec interdiction d’y revenir, y compris dans l’espace Schengen.
Avec une telle mesure l’Europe me deviendrait plus sympathique.
Aux parents de Killian, je présente mes sincères condoléances.
Michel SALANON
Publicités

Une réflexion sur “Immigration : les familles des criminels hors de France !

French

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s