Des media serviles qui passent la brosse à reluire à l’imposture « Hollandienne »…

Posted on 22 mai 2012 by Empédoclatès – Article du nº 252

C’est vrai qu’on a le droit d’être stupéfié par l’extrême complaisance des media envers le nouveau président de la République, complaisance affichée depuis les « primaires » socialistes et largement vérifiée tout au long de la campagne présidentielle, comme si la bobocratie médiatique ( qui ne souffre aucune contradiction ni mise en cause) avait voulu imposer son candidat, elle qui est largement formatée bien-pensance socialo-compatible… mais peut-être motivée parce qu’elle sait que le nouveau gouvernement ne touchera pas à la « niche » fiscale de ses avantages injustifiés.

Toujours est-il que, hors de toute déontologie, les premiers pas du président sont décrits sous un angle « hollandophile » de la plus haute servilité et du plus haut ridicule…tant il est important pour ces monopolistes de « l’information » de continuer à nous vendre des « vessies » pour des « lanternes », et à nous manipuler pour le plus grand bonheur de ceux qui dirigent aujourd’hui.

Quelques faits pour étayer cela… Le président veut diminuer de 30% la rémunération de sa fonction : son prédécesseur l’ayant augmentée de 170%, ça « ne mange pas de pain », et ça ne dit rien sur les frais de fonctionnement de la structure élyséenne… Même chose pour l’indemnité des ministres, qui n’est qu’une partie des ressources mises à disposition de chaque ministère, mais qui va concerner le chiffre (presque) record de 34 « heureux élus » du fait de la récompense promise aux différents prébendiers électoraux.

Ce n’est pas comme cela que se « moraliseront » la vie publique et les fonctions électives, ni que se réaliseront les économies nécessaires en la matière, ni que s’allègera le poids fiscal de toutes les féodalités territoriales qui organisent le clientélisme électoral à la base du succès « hollandien »…. une moralisation et un allègement qui seraient vraiment une première, venant d’un ancien premier secrétaire d’un parti aux dizaines de mis en examen et de concussionnaires de tous ordres (sans parler du frénétique DSK et de l’agioteur Guérini), et qui vient de doter « sa protégée » officielle d’un cabinet de gestion d’une dizaine de personnes, pour mieux assurer sa fonction « en chambre » sans doute (1).

De tout cela, qui touche pourtant à un essentiel de la vie publique, rien (ou si peu) dans des media qui semblent être restés « la voix de Hollande »… pour mieux laisser le flou s’instaurer quand ils abordent le compte-rendu des premières mesures prises.

Ainsi pour la « fameuse retraite à 60 ans », après 41 années-pleines de cotisations (2) … ce qui conduit à entrer à 19 ans sur le marché du travail, un marché du travail où, depuis plusieurs décennies maintenant, la moyenne d’âge des jeunes Français qui y entrent est de 24 ans! Comme personne ne nous dit comment sera ensuite calculée le montant de la pension versée au nouveau retraité (pas de modification de la loi actuelle?) ni si les cotisations prélevées seront maintenues au même taux, grosso modo, on pourra conclure ici encore : « plus ça change, plus c’est pareil »! Curieux qu’aucun grand débat ne soit organisé en cette période de campagne législative sur cette question…

De la même manière, il faudra lire « entre les lignes » les faits relatés et les commentaires afférents à la tenue récente du G8 et du sommet de l’OTAN (3), pour comprendre que le calendrier de retrait des forces françaises d’Afghanistan restera, à 2 ou 3 mois près, celui qui était prévu, que Hollande s’intègrera parfaitement dans la stratégie atlantiste de l’OTAN et qu’il ne fera vraiment rien pour gêner Obama …Tiens, peut-être même qu’il sera d’une potentielle aventure en Syrie ou en Iran.

Oui, complaisance et « brosse à reluire » sont les deux pratiques quotidiennes des media de notre pays à l’adresse du nouveau président de la République et de son gouvernement.

Gouvernement dont une simple enquête relevant du journalisme d’investigation permettrait de montrer qu’il est traversé par des réseaux d’influence particulièrement denses… Ainsi, quasiment un tiers de ses membres relève de la Franc Maçonnerie, ce qui donne à cette structure insidieuse une représentativité particulièrement » hors quota » quand on sait que moins de 100 000 membres la composent… Mais peut-être que ça n’a pas de signification! Mieux cependant, on y recense au moins 9 membres (en plus du Président) qui ont été cooptés au club très fermé « Le Siècle » où se côtoient, pour y discuter de la marche du Monde, de l’Europe et de la France, aussi bien la fine fleur de la Finance (les Rothschild, Bébéar, Pébereau et autres Trichet, Pascal Lamy ou Casadesus) que les « têtes pensantes » des media (July, Gisbert, Chabot, Joffrin, Imbert, Colombani, Beytout, Jeambar et autre Poivre d’Arvor…) …et même leurs pseudo-opposants de l’UMP tels Copé, Rafarin, Fillon… sans oublier quelques syndicalistes notables tels Notat ou Le Duigou ! On devine aisément où se prennent les vraies orientations en matière économique, financière , sociétale même, d’autant que des ministres comme Valls, Sapin, Moscovici ou Fabius participent aussi au « Groupe Bilderberg », cette « officine » quasi-secrète d’origine américaine qui prétend orienter l’évolution du capitalisme et construire « idéologiquement » la Mondialisation…

Il est curieux qu’avec de tels « pedigrées » les ministres de ce gouvernement n’aient pas attiré l’intérêt des journalistes de cette caste médiatique dont il apparaît de plus en plus qu’elle n’est composée que de journaleux serviles ou de folliculaires ignares.

D’autant qu’en plus de ces faits incontestables, il y a au moins un point essentiel d’actualité (qui touche à l’économique, au social, au sociétal en particulier) sur lequel ils pourraient s’interroger sans continuer à vouloir l’ignorer : c’est celui de « la libre circulation de la main d’oeuvre » (de l’immigration, quoi…) pendant exact de la libre circulation des biens et des capitaux qui justifie les délocalisations économiques.

Dans son rapport annuel « Besoins en main d’oeuvre », publié le 10 mai dernier, le Pôle Emploi relève un besoin d’embauche, pour 2012, de 1 600 000 travailleurs (4) , dont près de 60% seraient de faible qualification… exactement ce qui correspond aux 40% de demandeurs d’emplois qui sont sans qualification ou aux 150 000 jeunes qui sortiront encore sans qualification du système éducatif !

Hollande et son gouvernement vont-ils continuer à laisser ouvertes les portes de l’immigration pour satisfaire cette demande, comme le demandent et le MEDEF et certains conseillers bien en Cour comme Attali?

Et pour les emplois requérant une qualification, Hollande et son gouvernement vont-ils continuer à utiliser « la carte bleue » européenne pour les laisser être occupés par une main d’oeuvre étrangère, formée ailleurs et prête à entrer en concurrence déloyale jusque, et y compris, dans le fonction publique nationale et territoriale, comme l’ont demandé des parlementaires socialistes?

Voilà un vrai débat pour la campagne des législatives qui commence, et il serait bon que tous ceux qui comprennent qu’il est temps de fermer les frontières à des flux de « travailleurs » qui sont inutiles et qui, venant avec familles et collatéraux, non seulement empêcheront les nationaux (et les étrangers sur place) d’occuper les emplois à venir mais seront porteurs de demandes non satisfaisables d’emplois nouveaux, de logements, d’aides de toutes sortes, de dépenses tous azimuts, conditionnent leur vote à des réponses précises à cette question.

Ne comptons pas sur la caste médiatique pour ne serait-ce qu’informer sur cette question, pas plus que sur celles qui porteraient un tant soit peu ombrage à « son champion »…

Mais l’électeur français a montré une certaine lucidité et un certain libre arbitre lors du scrutin présidentiel…et l’élu actuel n’est qu’un élu minoritaire n’ayant suscité aucune adhésion programmatique majoritaire, bénéficiant essentiellement du rejet de « l’autre »…

A chacun, maintenant, de confirmer son vote du 22 avril et d’oeuvrer pour donner à la future Assemblée Nationale une image plus conforme à la réalité politique de notre pays, une image où celui qui ne représente pas une majorité ne peut avoir la Majorité

Advertisements

2 réflexions sur “Des media serviles qui passent la brosse à reluire à l’imposture « Hollandienne »…

French

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s