Centrale nucléaire : mode d’emploi

© DR (La France compte 58 réacteurs répartis sur 19 sites) La France compte 58 réacteurs répartis sur 19 sites Alors que l’état de la centrale de Fukushima continue de préoccuper le Japon après le séisme qui a frappé le pays le 11 mars 2011, la fiabilité des centrales nucléaires est remise en cause. Comment fonctionne une centrale ? Qu’est-ce que l’énergie nucléaire? Quels sont les risques ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

De quoi est composée une centrale nucléaire

© Getty (Deux ingénieurs dans une centrale nucléaire) Deux ingénieurs dans une centrale nucléaire Une centrale nucléaire est généralement composée de plusieurs tranches qui fournissent chacune une puissance électrique définie. Une tranche contient un bâtiment réacteur dans lequel figure le réacteur et les générateurs de vapeur, un bâtiment combustible qui sert à stocker les assemblages de combustible nucléaire, une salle des machines avec les turbines à vapeur et le condenseur, une station de pompage et des bâtiments périphériques avec la salle des machines, les tableaux électriques, les locaux techniques et administratifs etc..

Un fonctionnement similaire à une chaudière

© AFP (Une centrale nucléaire) Une centrale nucléaire Une centrale nucléaire fonctionne sur le même principe qu’une chaudière. La mécanique est très simple : le combustible nucléaireproduit de la chaleur, la chaleur transforme de l’eau en vapeur, la vapeur active la turbine qui entraine un alternateur qui lui-même produit de l’électricité. La différence tient dans la puissance du combustible qui permet de produire un taux d’énergie plus important qu’avec n’importe quel autre combustible.

À quoi sert le réacteur ?

© Getty (Un réacteur à fusion) Un réacteur à fusion Le réacteur nucléaire sert à initier la production d’énergie nucléaire produite par les combustibles en contrôlant la réaction en chaîne de fissions nucléaires provoquées dans le cœur du réacteur. Contrairement à une bombe atomique où la réaction en chaîne s’opère en une fraction de seconde, ce qui conduit à l’explosion, elle est ici contrôlée par l’homme à l’aide de composition chimique dont sont composées les barres de contrôle du réacteur. La chaleur produite est ainsi évacuée vers le générateur à vapeur. Il existe 439 réacteurs nucléairesdans le monde

Quel est le principe de l’énergie nucléaire

© Getty (Reproduction d'un d'atome avec un noyau de protons et de neutrons) Reproduction d’un d’atome avec un noyau de protons et de neutrons L’énergie nucléaire repose sur le principe de la fission nucléaire. Le noyau d’un atome lourd, comme celui du plutonium et de l’uranium, contient beaucoup de nucléons. Quand ce dernier se divise en plusieurs nucléides plus légers, une réaction en chaines provoque l’émission de neutrons et dégage une très importante quantité d’énergie. On parle d’isotopes fissiles

Comment fonctionnent les combustibles nucléaires ?Lire

© DR (Du combustible nucléaire) Du combustible nucléaire Les combustibles nucléaires sont issus de minerais qui contiennent des matières fissiles comme l’uranium et le plutonium. En bombardant de neutrons le noyau des isotopes, on obtient la fission nucléaire. Seul l’uranium 235 est naturellement fissible, les autres isotopes fissiles sont produits artificiellement en modifiant leur noyau atomique comme le plutonium 239, on appelle ça la transmutation nucléaire.Lire

Quelle puissance peut atteindre une centrale

  • Suivant© Getty (Une piscine de refroidissement)

Une piscine de refroidissement En moyenne, une tranche de centrale nucléaire française à une capacité de 1300 mégawatts électriques, sachant qu’elles peuvent être composées de quatre tranches. Le projet de réacteur EPR devrait atteindre une puissance record de 1600 mégawatts. En 1960, la puissance nucléairemondiale atteignait 1 gigawatt, dix ans plus tard elle s’élevait à 100 gigawatts et 300 GW en 1980. Depuis, la croissance du nombre de centrale a diminué, et la puissance mondiale est aujourd’hui de 366 GW.

Les déchets radioactifs en questionLire

© Reuters (Des containers de déchets radioactifs dans le site de Pierrelatte, dans le Sud de la France) Des containers de déchets radioactifs dans le site de Pierrelatte, dans le Sud de la France Outils, tuyaux, briques, flacons… un déchet radioactif ressemble aux déchets ménagers ou industriels mais contient des éléments dont la radioactivité est trop importante pour être rejetés dans l’environnement. La durée de leur activité radiologique dépend de leur teneur radioactive : elle peut aller de quelques années à plusieurs millions d’années. Ceux que produisent les centrales nucléaires proviennent des différents cycles du combustible nucléaire et de leurs restes. 10% de ces déchets sont hautement radioactifset nécessitent des précautions particulières car les containers se détériorent. Le moyen le plus sûr est de les stocker profondément sous les couches géologiques, ce qui est très couteu

Les risques de fuites radioactives et d’explosions

© DR (La centrale de Tchernobyl, en Ukraine) La centrale de Tchernobyl, en Ukraine Les centrales nucléaires nécessitent une vigilance constante car les combustibles sont très instables. A la moindre défaillance, ils peuvent engendrer la fusion du cœur du réacteur. Dès que ce dernier n’est plus maintenu à la bonne température par les réfrigérants, les crayons de combustibles qui contiennent l’uranium ou le plutonium et les produits de fission fondent. Ils émettent alors des radioisotopes hautement radioactifs, susceptibles de franchir l’enceinte de confinement et de polluer l’environnement, comme dans le cas de la centrale de Fukushima au Japon. L’augmentation de la température peut être instantanée et faire exploser le réacteur, c’est ce qui avait provoqué la catastrophe de Tchernobyl Trier par : 1-10 of 264 Suivant thilo-42 mercredi 27 avril 2011 16:48:45 A tous ceux qui parle d’electricité éolien ,solaire je me permets de rappeler que l’electricité ne se stocke pas ou mal Alors comment font il la nuit!!! comment font’il les jours sans vent!!!! il s’éclaire à la bougie ,laisse leur frigo sans courant ,arretent les usines ,arrete le pompage et la distribution de l’eau potable, se passe de telephone d’alarme incendie ……. une solution les centrales thermiques comme en Allemagne( bonjour le CO2) je ne suis pas opposé à ces techniques mais elle ont leurs limites(energie d’appoint en complément d’une énergie en continue 24/24 365/365 c’est aussi bien de discourir sur EDF mais c’est vous avec vos factures qui avez financé les moyens de production, de distribution et les interets d’emprunt que nos chers Gouvernants tentent de brader à leur copains les instalations EDF devrait vous appartenir(du moins a la nation) et vous devriez en récolter les bénéfices par des tarifs interessants pas les boursicouteurs!!!!Pa​s les marchands de solaire subventionné par des tarifs alléchants Pourquoi les tarifs « EDF » devraient ils s’aligner sur le tarif du marché libre et payer le démantellement des vieilles centrales sur nos deniers, si l’on vends notre surplus pourquoi brader le kwh à 40c si l’on est contraint d’acheter à 60c le solaire Voici quelques questions simplistes que l’on peut se poser La vérité c’est Qu’EDF sers de financeurs d’interet privés contraint et forcé par nos gouvernants(Son comité d’entreprise sers de bouc misssaire pour cacher la montagne)( moins de 1% contre 12%de taxe hors TVA + interet versée à l’etat qui n’y a pas mis un centimes depuis 20 ans

maurice tamboul mardi 26 avril 2011 11:25:12 Pfff,le nucléaire a fait la preuve de sa fiabilité.Y a des spécialistes qui l’ont dit. Et puis,on vit très bien aujourd’hui avec un cancer.On peur te faire tenir vachement longtemps comme ça.On pourra même bientôt vous gréffer un foie de porc au besoin.C’est ça ,le progrès. Vive la science. Y a eu aussi de gros progrès pour les soins paliatifs.Alors,pour​​quoi se plaindre.Vous êtes jamais contents.

Yoshikawa jeudi 21 avril 2011 13:53:08 Salut à toi vinzf. La réponse à ton étonnement est que la vérité n’est pas le but recherché par tes interlocuteurs : soit parce que ce sont des adolescents dont les hormones bloquent la réflexion, soit parce qu’ils n’ont pas réfléchi avant de répondre mais après. En tout cas j’ai apprécié ta lucidité.

Yoshikawa jeudi 21 avril 2011 13:45:56 J’ai apprécié les propos de la patronne d’AREVA au sujet du risque nucléaire en France. Elle a dit que ce qui était arrivé au Japon ne pouvait pas arriver en France. A titre d’exemple, elle a dit que le risque maximal évalué en France depuis le 13è siècle était de 6,2 et que la construction des centrales nucléaires avait basé sur un risque de 6,7, donc il ne peut rien nous arriver. Sauf erreur de ma part, au Japon, le tremblement a été de 8,9, recalculé à 9,0. Là on comprend qu’on ne risque absolument rien. La centrale du Fukushima a été construite par AREVA. C’est même la raison pour laquelle les services d’AREVA travaillent durs depuis deux mois pour calculer les risques et les solutions. Lorsque Ray Ventura faisait chanter ses petits collégiens sur l’air de  » Tout va très bien Madame la Marquise … », on était dans l’insouciance de l’avant guerre. Il semble qu’elle se soit maintenue chez AREVA.

valentine valentine jeudi 21 avril 2011 09:16:02 Bisous à vous aussi, et bonne journée!!! Rose rouge Là je suis en repos jusqu’à mardi… je pars faire les courses pour Pâques et le repas dominical!!!! Tant qu’à mourir irradié…. préfère le faire en famille!!!! Rire

valentine valentine jeudi 21 avril 2011 09:07:13 Merci ksssssRire Eh oui je sais « le copier-coller » mais c’est pour montrer la véracité de ce que je dis! Car si l’on parle (même logiquement..) l’on va dire et les preuves? Moi je les donne les preuves!! Aprés l’on me dit ah bé tro****’informations il faut que tu t’exprimes…. Et si je le fais l’on me dit mais les preuves!!! Triste Bref…………….​​. On tourne en rond… Mais en france on aime bien faire la ronde!!!! C'est la fête C’est pas grave! Je continuerais quoi qu’il arrive car j’estime que c’est trop important. Par contre je ne réponds jamais aux insultes, ni à la provocation…. je mange pas de ce pain là.. seulement du ..bio!!! Rire

ksssss jeudi 21 avril 2011 01:34:31 Perso je l’adore Valentine. Même si elle fait de nombreux copié collé, ils sont toujours très explicite et en adéquation avec ce qu’elle veut raconter. Ils n’est pas question de contre vérité, mais c’est surtout que certaines vérités dérangent. Sur ce forum on constate aussi que quand certains parlent de sauver la planète du nucléaire, d’autres reviennent sans cesse avec le prix du kw de courant, qui pourtant n’a rien de si extraordinaire. Le cœur en forme de tirelire, et une humanité en forme de machine à calculer. Si le nucléaire de nous détruit pas un jour, la cupidité et l’égoisme des hommes s’en chargera surement. Courage Valentine , même si on ne poste pas beaucoup on est nombreux à penser 100% comme toi. Bisous. Star

valentine valentine mardi 19 avril 2011 13:40:59 Je suis désolée de vous poser un tel problème… Mais je vous assure que je ne le fait pas exprès! Rire Non le prix de kwh donné par edf pour son compte peso ne tient pas compte du prix des centrales, de leur entretient, ni de la gestion des déchets… De plus quand on sait qu’on vends 1/4 de notre production le coût de nos factures devrait être moindre, mais en fait on paye aussi pour le fonctionnement interne d’EDF et leur comité d’entreprise. Si si pour les autres déchets autre que les nucléaires c’est le même problème avec des stockages non répertoriés, n’importe où et trés polluants….. mais ils n’ont pas eux une durée de vie aussi phénoménale! Pour l’obligation du rachat des kWh propre c’est une obligation d’état pour qu’EDF reste le seul à distribuer… Maintenant depuis l’ouverture du marché il faut savoir que les autres distributeurs payent à Edf un % conséquent pour leur manque à gagner des ces « clients » qui partent ailleurs… Fou non? Maintenant aussi l’état mets des batons dans les roues de ceux qui veulent produire leur propre électricité sans vendre à edf…. Pourquoi? Tout simplement car si l’on produit nous même sur le toit de notre maison ou avec notre petite éoliènne dans le jardin ( et c’est parfaitement viable beaucoup le pratique et sont à 100% autonome avec machine à laver, ordinateur, cuisinière, chauffage…….) l’on a plus besoin d’EDF! Par contre on continue dans nos impots à éviter la faillite d’EDF car ils sont en plus subventionné par l’état…. Cela me fait penser avec ce nucléaire à celui qui à 200 m2 de jardinet et qui achète un tracteur pour couper l’herbe………Triste

vinzf mardi 19 avril 2011 11:45:34 Valentine, le problème que j’ai avec vous et que dans vos propos, vous mélangez sans cesse les contre-vérités, les demi-vérités, et également des vérites. Tout cela rendant votre discour pour le moins incidieux et surtout l’amenant à tuer toute forme de reflexion sur le sujet. J’ai une question à vous poser, vous parler de la problématique lié à la ‘durée de vie’ des déchets nucléaires. Vous etes-vous jamais posé la même question pour les déchets de l’industrie classique, notamment les métaux lourds ? Quelles sont leur ‘durée de vie’ ? Je n’ai pas vu l’émission, par contre pour le prix du kWh ‘propre’ qui a été donné et votre réaction, vous etes vous posé la question de savoir si le fait qu’il y est une obligation de rachat à coût fixe pour l’opérateur n’implique pas cette différence qui vous choque tant ?

valentine valentine lundi 18 avril 2Le risque nucaire en France

La centrale de Fessenheim sur la sellette ?

Fessenheim (AFP) AFP Mardi 12 avril 2011 « Pour l’ensemble des spécialistes, les standards de sécurité de l’époque (de sa construction, dans les années 1970) sont aujourd’hui dépassés ». C’est en ces termes que se sont exprimés les élus strasbourgeois, de toutes tendances confondues, expliquant leurs inquiétudes face aux conditions de sécurité de la centrale de Fessenheim, la plus vieille de France. « La catastrophe survenue à Fukushima, centrale construite la même année que Fessenheim, nous interpelle », poursuivent-ils en demandant l’arrêt de la centrale haut-rhinoise, quels que soient les résultats des expertises actuellement en cours. Que ce soit en France, dans la région Franche-Comté, dans les cantons suisses de Bâle-Ville et Bâle-Campagne, ou encore en Allemagne, dans la région frontalière du Bade-Wurtemberg, tous réclament des mesures allant dans ce sens. Rappelons que cette centrale EDF de Fessenheim est située à environ 80 km au sud de Strasbourg, à 1,5 km de la frontière allemande et à une quarantaine de kilomètres de la Suisse. Alors, Fessenheim, stop ou encore

La centrale la plus mal gérée de France

La centrale la plus mal gérée de France (La "Boule", l'ancien site de la centrale de Chinon, aujourd'hui transformé en musée (c) AFP / ALAIN JOCARD) La « Boule », l’ancien site de la centrale de Chinon, aujourd’hui transformé en musée (c) AFP / ALAIN JOCARD Mardi 12 avril 2011, l’autorité de sûreté nucléaire (ASN) dénonçait de nombreux dysfonctionnements et une rigueur d’exploitation « insuffisante » à la centrale de Chinon dans son rapport sur l’activité 2010. L’ASN avait dénombré 58 incidents significatifs, un chiffre « très élevé », bien au dessus de la moyenne française. En avril et août 2010 des prestataires d’EDF avaient même reçu la dose annuelle de radiations tolérable en ramassant des pièces métalliques fortement radioactives. Le bilan du délégué territorial de l’ASN pour les régions Centre et Limousin était sans appel : « La situation technique de Chinon, qui compte quatre réacteurs de 900 MW, en fait l’une des centrales les plus mal gérées du parc EDF« . Plusieurs années seront nécessaires pour que la sécurité de centrale s’établisse à nouveau dans la moyenne française. Le parc nucléaire français est vieillissant. Doit-on s’inquiéter ?

Publicités

French

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s